Objectif Terre | Effi-Sciences | E pur si muove !

Message (in a solar bottle) d'Objectif Terre à Objectif Soleil: le but est de devenir ECO-logique, pas froidement "logique". L'approche "no limit" et déconnectée de l'Oïkos est dangereuse.

17 Février 2017, 11:30am

Publié par Olivier D

La tête dans les étoiles et les pieds bien sur Terre

La tête dans les étoiles et les pieds bien sur Terre


"TransitionEnergétique @bertrandpiccard "L'hydrogène... progression extrêmement rapide".#EnergiesPropres "Le but c'est d'être logique" (Source: Alca Torda)

" REVOIR - @bertrandpiccard : "Avec l'énergie solaire, je me suis dit qu'il devait y avoir une façon de voler perpétuellement,
sans limite." https://t.co/EfJ09d4S40" (Source: France Inter)

Commentaire de "Jacques Dumont" suite à ce tweet de France Inter:
"j'ai cru que c'était Fillon qui parlait, je n'avais pas entendu "avec l'énergie solaire" !!!!!!!"

BP: " "Il y a un rejet des écolos () Il faut montrer que la protection de l'environnement ça peut être autre chose () Pas de l'écologie dogmatique, on a pas besoin de khmers verts, ce qu'il nous faut c'est montrer que l'écologie et que l'économie peuvent s'allier (...) Aujourd'hui quand on parle d'environnement, on parle toujours des problèmes. Ce qu'il faut c'est parler des solutions ()" 

Par moments Bertrand Piccard ressemble un peu à Maud Fontenoy ;) Contrairement à ce qu'a affirmé Patrick Cohen durant cette émission les panneaux solaires et les batteries Lithium sont intégralement recyclables (idem pour les piles à combustible).

BP: "Je pense qu'on peut arrêter de mettre l'environnement au premier plan pour mettre l'économie, la finance et l'industrie au premier plan, et si on utilise les technologies propres, l'environnement sera gagnant"

Et bien voilà un débat de fond essentiel. Je partageais ce point de vue jusqu'à l'affaire de l'abominable route solaire qui a montré que si l'éco-éthique est absente alors les marchands du temple font et feront n'importe quoi avec le solaire: ils manipuleront le solaire pour vendre des routes ou pour vendre du gaz fossile (mettant un peu de biogaz et d'hydrogène dans ce dernier pour lui donner une apparence verte), poursuivant la destruction de la Nature. Cela a aussi été le cas avec les agrocarburants, on avait mis uniquement l'économie et l'emploi en avant, et pas l'écologie: les conséquences sont désastreuses, gravissimes.


BP:  "Il y a tellement de gens bloqués par leur peur de réaliser leur rêve.
Il suffit d'oser et de ne pas avoir peur de rater
"

J'aime beaucoup cette philosophie. Mais il y a des rêves souhaitables dans une perspective d'intérêt général. Et d'autres beaucoup moins. Une américaine s'est fixée comme défi de se rendre dans 196 pays du monde dans le délai le plus court possible pour que son nom soit inscrit au Guiness des records: c'est l'exemple type du projet complètement crétin et intrinsèquement anti-écologique. Elle aurait mieux fait de se rendre dans un seul pays et de vraiment découvrir tranquilement la culture, la langue et les gens du pays en question, et de partager des idées et des sentiments avec eux.

BP: "Je me suis dit qu'il devait y avoir une autre manière de voler qu'en brûlant du gaz"
(...) Il y a une compétition entre les batteries et les piles à combustible à hydrogène, on verra qui gagnera."

Les véhicules électriques à batterie ont déjà gagné et sont beaucoup plus écologiques, n'en déplaise à Air Liquide (salutations au passage à Mathieu Lefebvre et à Guillaume De Souza ;). Donc inutile de gaspiller de l'argent et de perdre du temps avec les absurdes (car inefficientes) voitures à hydrogène. Se mettre à 13 contre 1 Tesla ne changera rien à la réalité physique et économique de fond. Gardez votre hydrogène pour fabriquer des carburants pour les avions.

BP: "Dans 10 ans (...) 50 personnes dans des avions complètement électriques, pour du court ou moyen courrier (...) Des avions branchés au sol avec des batteries (...) Solar Impulse est un avion qui produit sa propre électricité avec du Soleil, ça on y est pas encore"

Le 10 février sur le site Techniques-ingénieur: (...) Un avion Solar Impulse carburant à l’hydrogène (ou au méthane), gaz produit au sol grâce à de l’électricité provenant 24 heures sur 24 et 365 jours sur 365 de complexes symbiotiques Wind Water Sun, cela aurait vraiment du sens (...) 

Idem pour l'Energy Observer...

BP: "On doit parfois passer à travers des humiliations, des doutes, des peurs.
Mais si on accepte ça, on peut réussir"


Pour ma part je n'accepterai jamais aucune humiliation. Et tant pis si cela casse des projets ou des relations: vous aurez mon cadavre mais vous n'aurez jamais mon âme. La définition du mot "réussir" est très relative et n'a rien d'absolue.

BP: "je travaille à la création de l'alliance mondiale des solutions efficientes (...) 1000 solutions rentables et efficientes pour protèger l'environnement. Pas des solutions utopiques ou des solutions écolos qui coûtent cher mais des solutions rentables que l'industrie peut construire fabriquer et vendre"

A
vant c'était "l'alliance mondiale des technologies propres".  J'apprécie fortement cette évolution sémantique :-)  Efficience ? Bienvenue dans la révolution Tesla ! :-)

Olivier Daniélo
Ecological Values Associates (EVA)