Objectif TERRE (des Hommes)

Sommet de Barcelone sur le solaire concentré (mise à jour)

15 Février 2008, 00:01am

Publié par Objectif Terre

themis.jpgPar Mathieu Vrinat, doctorant sur le développement d'un récepteur solaire à air pressurisé à très haute température, dans le cadre du projet Pégase qui vise la remise en fonctionnement de la centrale Themis
(Avec son aimable autorisation)

Le Congrès CSP organisé par Greenpower Conferences à Barcelone les 05 et 06 février derniers, a permis de réunir en Europe les principaux acteurs mondiaux de la filière de production d’électricité via le solaire à concentration (Concentrated Solar Power) : financeurs, opérateurs et développeurs. Cette conférence a été l’occasion de faire le point sur l’actualité de la filière en plein renouveau depuis 2-3 ans après plus de 20 ans sans activité industrielle.    

Aujourd’hui, de nombreux pays et décideurs semblent conscients de l’intérêt de cette technologie face aux défis majeurs que représentent le changement climatique et la crise énergétique. Cette conférence a été l’occasion de dresser un panorama des projets de centrales qui foisonnent dans les régions du monde à fort ensoleillement : plus de 11 GW de projets dans les cartons. Le développement actuel de la filière dépasse de loin les prévisions des scénarios énergétiques annoncés dans les années 2000.

Aux Etats-Unis, la volonté politique pour le développement de la filière CSP est présente et un important programme de développement du CSP a été lancé (notamment en Californie et en Arizona avec plus de 1000 MW de CSP par an). Le système d’incitation américain reposant sur des crédits à l’investissement et des objectifs de puissance installée semble pour l’instant encourager les investisseurs.

En Europe, les systèmes d’aide et d’incitation reposent plus souvent sur des tarifs d’achat garantis et pour les acteurs allemands, ce système doit être étendu car il leur paraît être le seul système durable permettant un réel développement de la filière CSP.

Une présentation du concept DESERTEC (importation d’électricité produite dans les déserts), réalisée par G. Knies (responsable de la TREC) a été l'occasion de souligner le besoin de trouver les bons mécanismes économiques et de coopération qui permettront le développement de la filière dans les pays à très fort ensoleillement au sud de l'Europe. Afin de répondre aux urgences climatiques, il a souligné le besoin d’un développement  de la filière CSP aussi vite que nécessaire et non plus aussi vite que possible. L’installation de centrales CSP dans les déserts d’Afrique du Nord et du Moyen Orient permettrait en plus de bénéficier d’un stockage géographique de plusieurs heures avec la création d’un réseau EUMENA (Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord).

Selon l’AIE, le développement de la filière CSP doit s’inscrire dans une démarche de lutte contre le changement climatique pour éviter les politiques de stop and go. 

Les milieux financier et bancaire se sont tous montrés prêts à participer au développement de la filière CSP. Il existe actuellement une grande volonté des banques de promouvoir les technologies innovantes.

Enfin, un focus sur les développements technologiques actuels a été réalisé sur les 3 technologies du CSP : cylindro-parabolique, centrales à tour et parabole-Stirling.

 La filière photovoltaïque est destinée aux investisseurs qui souhaitent faire de l’argent alors que la filière solaire à concentration est destinée à produire de l’électricité pour le réseau (EPURON).


undefinedLe commentaire d' Alain Ferrière, Directeur de recherche CNRS, à propos de cette même conférence (commentaire envoyé aux acteurs ou futurs-acteurs du secteur en France) :

"Cette conférence a rassemblé un très nombreux public, surtout constitué de financeurs, d'opérateurs, de développeurs. Elle a confirmé la progression de l'intérêt pour les technologies solaires à concentration dans les régions à fort ensoleillement et dotées des mécanismes financiers adéquats. La relation Europe-Méditerranée autour de l'approvisionnement en énergie pour l'Europe du Nord et l'installation de centrales dans les régions Sud a été mise en avant.

A signaler aussi: la croissance de la technologie CLFR (Linéaire de Fresnel à Miroirs), avec installation d'une usine de production AUSRA à Las Vegas (technologie australienne à l'origine), et d'une usine NOVATEC en Espagne. La nécessité de développer des technologies de stockage fiables et bon marché pour une grande variété de fluides et de niveaux de température a aussi été soulignée avec insistance."


undefinedCommuniqué de presse (16 janvier 2008) : 
Concentrating Solar Power experts to meet in Barcelona
Press Release from Green Power Conferences 
London 

A recent EU report showed that the European Commission has funded €25 million for research into concentrating solar power in recent years, and the potential contribution of CSP "has still to be exploited". Pietro Menna, Directorate General for Energy and Transport, European Commission will address the inaugural CSP Congress in Barcelona, 5-6 February 2006, providing an update on the Commission's policies to promote the development of the CSP market.  
“This is a must attend event for all players involved in the concentrated solar power Industry  – says Green Power Director, Nadim Chaudhry, “ we have put together a high level agenda, developed after extensive research within the industry and all the key trends, from financing and policy developments to commercial project implementation, will be addressed. The congress is designed to provide participants with a solid base for making informed decisions on future business strategies.” 
30 market leaders from Europe, USA, the Middle East and Africa will share their insights into developing CSP projects across the globe.

Highlights include:

- Policy updates from the European Commission, the California Energy Commission and the German Parliament
- Commercial case studies from Abengoa, Consortium Cobra-Sener, DLR, Epuron, Iberdrola, Ausra, TREC, Lotus Solar and Abu Dhabi Energy Vision
- Financial perspectives from Banco Santander, EIB, African Development Bank and KfW Bankengruppe
 
With over 100 representatives expected to attend from 15 countries, the CSP Congess is the place to make first class business contacts. Amongst the organisations that will be present are: Solar Millenium, SolarPACES, Abengoa, European Commission, BP, German Parliament, Consortium Cobra-Sener, TREC, Epuron, International Energy Agency, DLR, California Energy Commission, Iberdrola, African Development Bank, Banco Santander, KfW Bankengruppe, European Investment Bank, Lotus Solar, Statkraft, Abu Dhabi Energy Vision, Argus Groep, Novatec BioSol, 2OC, Tokyo Institute of Technology, Corning, Hazel Capital, Wind Prospect Group and many more. 

The
CSP Congress is being organised by Green Power Conferences and takes place on February 5th & 6th at NH Hotel in Barcelona. 

To download the event brochure, please visit the Green Power Conferences web site at:
http://www.greenpowerconferences.com/renewablesmarkets/csp_barcelona08.html


Dans la presse espagnole :

Energía solar cubrirá 10% consumo eléctrico mundial en 2030, según Greenpeace - Terra.es

Commenter cet article

windowssupportnow.com 24/07/2014

The greenpower conferences, which took place at Barcelona in 2005 and 2006 discussed about the need of solar energy and how to boost its production. The representatives from many countries had participated in it and gave their ideas and suggestions.