Objectif TERRE (des Hommes)

Audi (Volkswagen) a mis au point un véhicule au gaz naturel compressé, gaz produit à partir d'eau, de CO2, et d'électricité éolienne

26 Mai 2011, 12:32pm

Publié par Objectif Terre des Hommes

audi-balanced-mobility-audi-a3-tcng-e-gaz-project-006.jpg 
Le principe est simple: l'électricité produite par les éoliennes (notamment en période de pointe) est utilisée pour convertir les molécules d'eau (H20) en dihydrogène (H2). H2 réagit ensuite avec du CO2, via une catalyse à base de Nickel, pour former du méthane CH4. Le méthane peut alors être stocké dans le réseau public allemand de distribution du gaz (pas besoin de construire de nouveaux systèmes de stockage), et servir pour alimenter le véhicule au gaz naturel compressé qu'a mis au point Audi.
 

L'électricité éolienne peut alimenter directement les Audi e-tron 100% électriques à batterie et hybrides rechargeables.
Le dihydrogène peut alimenter les Audi électrique à hydrogène.
Le méthane peut alimenter les véhicules Audi au gaz.  
789.png 
 
"Audi contribue en outre à ériger, en Mer du nord, d'éoliennes offshore génératrices de courant vert qui alimenteront le réseau électrique public. Ce courant vert servira à produire et à propulser les futurs modèles électriques e-tron de la marque. Une partie du courant éolien sera transmise à une centrale qui fabriquera de l'hydrogène via électrolyse. Celui-ci servira de carburant pour les véhicules dotés de moteurs à hydrogène; il peut également être transformé, après une autre étape, en méthane, rebaptisé e-gaz par Audi. Sa composition chimique est identique au gaz naturel et il peut alimenter les moteurs à combustion. A partir de 2013, Audi lancera une série modèles estampillés TCNG dont les moteurs dérivés du TFSI fonctionneront au e-gaz (...)
A moyen terme, l'économie énergétique allemande profitera du projet e-gaz initialisé par Audi. Il résoud le problème actuel du stockage efficace et géographiquement indépendant du courant vert. Lorsque le vent du large souffle abondamment, par exemple, le surplus de courant se transforme en e-gaz puis il est stocké dans le plus grand réservoir d'énergie disponible, le réseau public de gaz. A ce niveau, l'énergie est envoyée, au besoin, dans le réseau électrique (...)"


Il s'agit d'un approche intéressante, avec un bilan carbone complètement neutre. Cependant le rendement de l'ensemble de la chaîne est nettement inférieur à celui de la chaîne 100% électrique.
Rendements:
http://www.impulse.de/unternehmen/:Erneuerbare-Energien--So-wird-Wind-zu-Gas/1021489.html?p=4#a1
- Electrolyse: 64-77% (selon Frauhofer Institute)
- Conversion du H2 en CH4: 51 à 65%
- Compression du CH4: ?
- Moteur au gaz naturel : environ 30%
D'où un rendement global  proche de 10%. (8 fois moins qu'avec la chaîne 100% électrique batterie)
http://www.solar-fuel.net/loesung/beta-anlage-wird-gebaut/

Point très positif: les véhicules au gaz naturel compressé ont une grande autonomie, équivalente à celle des véhicules à pétrole. De plus, tirer profit de l'électricité éolienne produite durant les périodes de pointe de production (grands vents) pour synthétiser du méthane est vraiment intéressant. Mieux vaut faire cela que de perdre la production éolienne en excès. 
Je pense néanmoins que la mise au point d'un hybride rechargeable électricité / gaz est préférable à un véhicule 100% gaz (je suis sûr qu'Audi travaille sur un hybride de ce type). En effet, l'immense majorité des trajets quotidiens fait moins de 100 km, l'électricité suffit pour ces trajets (rendement véhicule électrique: supérieur à 80%). Pour les trajets exeptionnellement longs, le gaz devient utile, et c'est super si ce gaz est produit grâce à l'éolien.
Une formule à mon avis encore plus pertinente consiste à mettre au point un véhicule électrique, qui a une autonomie d'environ 100 km en 100% électrique, véhicule capable d'intègrer un range extender au gaz externe (par exemple en location) lors des trajets plus longs. C'est ce que j'appelle le concept "Free Range", voir ici: http://www.electron-economy.org/article-tour-d-horizon-des-technologies-de-propulsion-automobile-64407305.html
- Olivier
*
NB - Hyundai a mis au point un véhicule hybride au gaz, mais il n'est pas rechargeable:
 http://www.hyundai.fr/sites/fr/hyundai-et-vous/concept-cars/santa-fe-blue-hybrid/exterieur.html

FREE-Range-electron-economy.png 

Commenter cet article